Comment définir le prix de sa location saisonnière ?

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email

C’est la question à laquelle se heurtent les propriétaires de location courte durée. En effet, c’est l’élément fondamental pour obtenir plus de réservations. Ainsi, Be My Home vous a concocté un petit guide pour savoir calculer le prix de votre location saisonnière. Afin d’obtenir une meilleure gestion de vos tarifs pour optimiser votre activité de location !

Les facteurs à prendre en compte

Tout d’abord, il est essentiel de connaître les coûts et les frais que vous devrez couvrir en tant que propriétaire pour calculer le prix final de votre location saisonnière :

  • achat de la propriété (coûts fixes)
  • achats de ses aménagements et de sa préparation (coûts fixes)
  • frais de copropriété (coûts supplémentaires)
  • frais de fonctionnement (coûts supplémentaires)
  • frais d’entretien (coûts supplémentaires)

Il est évident que vous ne devez pas louer votre bien en dessous de votre prix plancher (prix en dessous duquel la location ne serait pas rentable).

Ainsi, vous pourrez définir un prix locatif équitable pour vous et vos voyageurs en ayant pris connaissance des coûts mensuels de votre investissement locatif.

Étape 1 – S’informer des prix des autres locations saisonnières

En plus des frais d’exploitation, il est important d’également tenir compte des prix fixés par vos concurrents de locations courtes durées environnantes, lors du calcul de votre prix final. Notamment, si votre bien se situe dans un lieu touristique populaire, le prix doit se conformer à l’endroit.

De ce fait, il faut connaître le prix par nuit des autres annonces sur les plateformes de location, telles que Booking et Airbnb. Comparez les caractéristiques et la qualité (emplacement, services, équipements,…) des biens similaires, et inspirez-vous ainsi de ceux qui se rapprochent le plus du vôtre !

Étape 2 – Élaborer une stratégie tarifaire

Afin de définir la stratégie de tarification de votre location saisonnière, il vous faut clarifier certaines questions fondamentales :

  • Le prix du logement : par personne ou pour le logement entier ?
  • Le type de prix : prix minimum + un ajustement du prix de base pour les suppléments (service de nettoyage, événements spéciaux,…) ou un prix complet (tout compris) ?
  • Des offres spéciales : réservation anticipée, offres de dernière minute, réductions pour les longs séjours,… ?

Fixer un prix inférieur à celui de vos concurrents ne vous apportera rien, ne fixez donc pas le prix de vente trop bas. Souvent, si vous procédez comme ceci, les voyageurs penseront que votre bien saisonnier cache quelque chose, et qu’elle n’est pas en bon état.

Étape 3 – Tarification saisonnière haute saison et basse saison

Vous vous en doutez bien, les saisons influent sur le prix de votre location. Les hébergements des destinations de vacances traditionnelles sont beaucoup plus demandés en haute saison. Ce taux d’occupation élevé coïncide bien souvent avec les vacances scolaires, ou les événements locaux populaires.

En haute saison, les prix des hébergements touristiques peuvent augmenter en raison d’une demande plus forte. D’autre part, en basse saison, vous pouvez attirer de nouveaux voyageurs en proposant des prix plus bas et des offres spéciales pour les locations longues durée.

Vous avez ainsi la possibilité de cibler des groupes de voyageurs spécifiques, comme ceux qui recherchent un endroit agréable pour le télétravail ou les personnes âgées. Adaptez le prix de votre location en fonction des saisons vous permettra de booster votre taux d’occupation et d’attirer de nouveaux prospects.

Be My Home s’occupe de tout !

​​Que vous soyez un hôte inexpérimenté ou un hôte chevronné, il faut constamment garder un œil sur les prix des locations saisonnières environnantes. En revanche, si ce n’est pas votre tasse de thé, Be My Home s’en occupe à votre place ! Notre équipe de professionnels se rend sur place visiter votre bien immobilier pour en faire une expertise à partir des critères vus précédemment. Puis vous donnera ainsi une première estimation locative. Et ce n’est pas tout ! Be My Home se charge de veille quotidienne des prix du marché, et des événements à venir.

Enfin, si vous êtes déterminé à faire de l’investissement locatif et de l’exploiter en location courte durée, ou si c’est déjà le cas, Be My Home vous invite à lire son article Comment bien choisir sa conciergerie Airbnb ?, et également les autres articles complémentaires.

Des questions, mais pas de réponses ? N’hésitez pas à contacter notre équipe d’experts afin d’obtenir plus d’informations sur nos prestations ou pour réaliser une expertise de votre bien sur notre site internet !

L’équipe Be My Home